Jumelage

 

Saint Pierre de Boeuf avec le village de Diaranguel (Sénégal)

Depuis plus d'un quart de siècle, nous vivons l'aventure du jumelage avec Diaranguel.

Un village du nord du Sénégal, situé en bordure du fleuve Sénégal et à la frontière avec la Mauritanie, en pleine zone sahélienne.

Une aventure avant tout humaine, mais aussi culturelle et de solidarité entre un pays nanti et un pays en voie de développement. 

L'agriculture levier du développement…

 

Depuis 5 ans, JAD essaie de faire prendre conscience aux villageois que la culture du riz est aujourd'hui la seule culture susceptible de générer les revenus capables d'assurer le développement. 

 

L'éducation

 

L'école du village accueille cette année 113 enfants pour lesquels JAD apporte un soutien financier pour les fournitures scolaires.

98 élèves, collégiens et lycéens, bénéficient d'une bourse de JAD pour les frais de scolarité.

Le collège de Saldé où sont scolarisés les enfants de Diaranguel et qui totalise 378 élèves, rencontre des problèmes d'approvisionnement en eau. 

Pour remédier à cette défaillance, JAD a réalisé un puits dans l'enceinte du collège.

La santé

La case  de santé est toujours opérationnelle avec une gestion autonome. Un projet d'extension des locaux est en cours de réalisation. 

L'adduction d'eau potable permettra d'installer à l'intérieur du bâtiment un bloc toilette sanitaire souhaitable pour l'activité de la case de santé.

 

 Une belle réalisation!

Celle de l'adduction d'eau potable, c'était un projet audacieux dont la mise en œuvre si elle n'a pas toujours été très aisée, s'est déroulée correctement avec un suivi financier sans faille. 

La mise en exploitation est également correctement assurée. Un jeune du village y a trouvé un emploi.

Actuellement  la distribution d'eau se fait sur des bornes fontaines et dans les habitations. 

Avril 2015 - réception de Mamoudou Ly venu faire un stage d'agriculture et d'entretien mécanique chez Claude & Olivier bERAUD

Juin  2016 - Livraison  du tracteur à Diaranguel , préparation des terrains pour la culture du riz, puis du maïs.