Comment se sert-on d’un défibrillateur ?

 

Ces appareils très simples d'utilisation vous guident vocalement.

Un écran vous donne également des informations sur les étapes à suivre :
 

  • Dénudez la poitrine de la victime et apposez les électrodes conformément aux instructions.

  • L'appareil analyse les battements du cœur de la victime.

  • Un ordre vocal est donné, seulement si le choc électrique est nécessaire.

  • Appuyez sur le bouton de déclenchement du choc.

  • Lors de l'administration d'un choc, veillez à ce que personne ne touche la victime.

  •  Après l'administration d'un choc et en attendant les secours, n'éteignez pas l'appareil et ne retirez pas les électrodes. Reprenez la réanimation Cardio-pulmonaire..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En présence d'une victime d'un arrêt cardiaque, le pire est de ne rien faire.

 

Si un défibrillateur automatisé externe se trouve à proximité, n'hésitez pas à l'utiliser. Son fonctionnement est facile et sans risque pour la victime et pour le sauveteur. Une voix vous guide à chaque étape.

 

L'appel des services d'urgence reste la priorité dans tous les cas d'arrêt cardiaque.

 

 

 

 

 

Je peux vous sauver la vie 
  RESPECTEZ-MOI                
 
INFORMATION/DEFIBRILLATEURS
 
Lieux d'installation:

 

  • Un devant l’entrée de la mairie

  • Un à  l’intérieur de la salle polyvalente

  • Un à la chapelle de Chézenas

 

Chaque année, 50 000 personnes décèdent d’un arrêt cardiaque. Pourtant, l’arrêt cardiaque n’est pas forcément fatal, à condition d’agir rapidement. Chaque minute de perdue réduit de 10% les chances de survie. L’utilisation d’un Défibrillateur Automatisé Externe à usage public associé à un massage cardiaque peut permettre de relancer l’activité cardiaque d’une victime.

 

Pour cela, la municipalité a décidé de s’équiper de 3 défibrillateurs automatiques externes (DAE). 

2 autres sont également en service à l’accueil de l’espace eaux vives ainsi qu’au camping de la Lône.

 

Comment puis-je reconnaitre un arrêt cardiaque ?

 

La victime perd connaissance et ne régit pas quand on lui parle, elle n’a plus de pouls et on ne perçoit plus sa respiration : sa poitrine ne se soulève pas, et on ne sent pas son souffle en approchant la joue. La victime devient très pâle ou sa peau prend une couleur bleuâtre.

 

Que dois-je faire si je suis témoin d’un arrêt cardiaque ?

 

  • Dans un premier temps appelez ou faite appelez les secours en composant le 15 ou le 18.

  • Pratiquez une réanimation cardio-pulmonaire en répétant des cycles de 30 compressions thoraciques suivie de 2 insufflations.

  • Appliquez un défibrillateur automatisé externe (DAE) dès qu’il est disponible. Suivre ses indications.

 

Qu'est-ce qu'un défibrillateur automatisé externe ?

 

Un défibrillateur automatisé externe est un appareil qui analyse le cœur d'une personne en arrêt cardiaque et tente de reconnaître un rythme indiquant qu'un choc électrique est nécessaire et approprié.

Si ce choc est nécessaire, la personne qui tient le défibrillateur reçoit l'ordre d'appuyer sur un bouton pour délivrer un choc. Celui-ci permettra au cœur de la victime de retrouver un rythme normal.